Welcome!

Soin de soie & conseils de lavage

Le bon entretien des lingeries en soie est le garant de leur longévité. Si vous lavez en machine un linge qui doit expressément être nettoyé à sec, si vos vêtements rétrécissent, se détendent ou se déteignent, c’est que le code d’entretien n’a pas été respecté. Tous les produits en soie de ElleSilk sont fabriqués exclusivement avec la meilleure qualité de fibres de soie de mûrier. Et pour cette raison, ils sont moins sensibles aux bactéries et aux exigences compliquées de nettoyage.

Comment entretenir les articles en soie ?

Vous venez de faire l’acquisition d’un article en soie et vous souhaitez en profiter au maximum. L’entretien fait partie de la cure de jouvence que vous pourrez lui offrir. Vous avez consenti à payer le prix et à assumer un entretien qui réclame du temps et du savoir faire, alors il faut que ces efforts soient récompensés. Voici donc quelques conseils proposés par ElleSilk destinés à préserver votre garde robe et votre lingerie en soie tout en gagnant du temps et en dépensant moins d’argent.

La soie est la fibre naturelle la plus parfaite, mais la perfection à ses limites. La manière dont il faut prendre soin de ces étoffes est fonction de leur aspect et parfois il est bon de connaître le mode d’emploi avant d’agir. Qu’ils se nomment literies en soie, Couettes ou oreillers en soie, Couvertures en soie, vêtements de nuit en soie ou Masques d’yeux en soie, bien qu’ils se présentent sous des aspects différents (mats, brillants, raides ou souples), tous sont fabriqués à partir d’une même fibre: la soie.

Produits nécessaires à l’entretien de la soie.

ElleSilk vous conseille de conserver dans une boîte les produits dont vous aurez besoin pour laver et détacher les grandes familles de fibres textiles.
Pour la soie, il faut avoir à portée de main:

- lessive douce,
- savon en paillettes,
- alcool à 90°,
- eau oxygénée et ou une bouteille d’eau gazeuse,
- vinaigre blanc d’alcool,
- terre de sommières ou talc,
- morceaux de tissu en coton clair (vieux torchons, drap ou chemise dont vous n’avez plus l’utilité vous serviront de chiffons pour le détachage),
- un couteau à bout arrondi qui vous servira à retirer le surplus du produit qui a provoqué la tâche.

Le pressing

A l’exception de certains tissus en soie comme les brochés, les satins duchesse, les taffetas lourds, les velours, qui doivent être systématiquement nettoyés à sec, la soie supporte le lavage à la main ou à la machine. Cependant, lorsque le tissu devient un vêtement construit et complexe, ce n’est pas la fibre qui est en cause mais les finitions: la doublure, l’entoilage, les broderies, etc.… Le pressing est encore préconisé. Les robes de nuits, les pyjamas et les vêtements taillés dans des satins épais doivent également être confiés à un teinturier. En ce qui concerne des articles en taffetas de soie, il est préférable d’opter pour le pressing. Même s’ils peuvent être lavés, le repassage des taffetas est très délicat, surtout si le volume est important.

Les lavages

Lavage en machine

Le fil de soie est très solide mais à l’état humide lors du lavage, il convient de le traiter avec précaution. Si votre machine à laver possède un programme spécial tissu délicat, il n’y a pas de contre indication en ce qui concerne un grand nombre d’articles en soie.

Ce qu’il faut faire?

- sélectionner les articles à mettre dans la machine.
- s’assurer que les articles imprimés ou de couleurs sont grand teint. Si l’étiquette ne le précise pas, faîtes un essai. Prenez un bout de tissu en coton clair et humidifiez-le. Ensuite, frottez une partie imprimée (sur l’envers du vêtement ou sur l’ourlet par exemple) avec ce coton. Si la couleur déteint sur votre tampon, cela signifie que les couleurs ne sont pas solides. Cela implique un premier nettoyage à sec pour fixer les couleurs. Ensuite, vous pouvez procéder à votre lavage mais en prenant toujours quelques précautions.
- utiliser une lessive douce adaptée à la soie.
- sortir le linge de la machine dès que le programme est terminé.

Ce qu’il faut éviter?
- utiliser une lessive comportant des agents blanchissants si vous avez des vêtements noirs et que vous ne voulez pas les retrouver gris.
- laisser le linge humide dans la machine fermée : des moisissures pourraient apparaître, des articles blancs pourraient jaunir.
- faire une machine avec des articles en soie claire et en soie sombre.
- mélanger la soie avec de la laine dans la même machine.

Lavage à la main

Vos vêtements en soie, sauf contre-indication, se porteront mieux et leur durée de vie sera améliorée si vous les lavez à la main. C’est une évidence qui vous prendra un peu de temps mais vous en serez récompensée largement. Nombreux sont les vêtements en soie que vous pouvez ou devez laver à la main surtout ceux qui sont en maille très fines. Ne vous privez donc pas de cette expérience car elle est une grande similitude entre prendre soin de ses cheveux et prendre soin de sa tenue en soie. Les principes sont identiques parce que les cheveux, la soie et la laine ont en commun une matière qui est la kératine et cela donne les mêmes effets et les mêmes réactions. Vous pouvez donc le vérifier en brûlant un cheveu, un fil de laine et un fil de soie, vous constaterez que le résidu noir friable et l’odeur sont les mêmes pour ces trois produits.

Ce qu’il faut faire?

Le processus de bain

Remplir le lavabo d’eau suffisamment chaude mais pas brûlante pour que les paillettes de savon puissent se dissoudre. Plongez le vêtement dans ce bain. Sachez que la soie peut absorber plus d’un tiers de son poids en eau sans pour autant sembler mouiller. C’est pourquoi il faut laisser tremper quelques minutes avant de commencer le lavage afin de permettre au tissu de s’imbiber correctement. Ensuite, agitez le tissu doucement dans l’eau avec les mains.
- insister en frottant délicatement sur les endroits particulièrement sales. La soie supporte mal les chocs thermiques comme la laine et les cheveux, c’est pourquoi le premier bain est tiède et le second froid et non glacé pour le rinçage.
- essorer légèrement le linge, vider le lavabo de l’eau savonneuse puis remplissez à nouveau avec de l’eau froide et replonger la soie dans cette eau claire.
- ne pas laisser tremper trop longtemps. La soie se salie peu, mais si vous transpirez beaucoup et que votre vêtement est de couleur sombre, des auréoles dues à la transpiration peuvent apparaître; il suffit de verser quelques gouttes de vinaigre blanc dans l’eau de rinçage et elles disparaîtront.
- le rinçage se fait en plusieurs étapes, jusqu’à ce que l’eau ne contienne plus de traces de savon. Le vinaigre aide aussi à neutraliser les résidus de lessive.
- Il faut recommencer l’opération jusqu’à l’élimination de l’odeur du vinaigre.

Ce qu’il faut éviter?

- laver un linge imprimé sans avoir vérifié la solidité des couleurs.
- plonger dans un même bain plusieurs linges diversement colorés. - tordre le vêtement pour l’essorer.
- laisser tremper trop longtemps une soie imprimée.
Lorsque vous lavez à la main une lingerie en soie imprimée, assurez-vous que les couleurs sont fixées. Frottez sur l’envers du tissu avec un bout de coton blanc humide, si le coton reste blanc, la couleur est solide donc pas de risque au lavage. Dans le cas contraire, si le bout de tissu blanc est coloré, faites un premier nettoyage à sec afin de fixer la couleur, ensuite procédez au lavage. Toutes ces étapes se suivent mais ne se ressemblent pas.

Le séchage

Ce qu’il faut faire?

- prévoir une serviette éponge de taille adaptée au linge pour le séchage. Une fois le vêtement légèrement essoré, étalez-le sur une serviette éponge et roulez l’ensemble comme on le fait pour un roulé au chocolat. Le tissu va sécher lentement, le surplus d’humidité va être absorbé par la serviette.
- vous pouvez maintenant suspendre le linge sur un cintre à l’air libre, loin d’une source de chaleur, éloigné également des rayons directs du soleil.
- pour une lingerie en maille, laissez sécher à plat sur une serviette sèche.

Ce qu’il faut éviter ?

- mettre la soie au sèche-linge pour accélérer le séchage, cela accélérera également son usure. Il suffit d’essayer une fois, et de constater le filtre: toutes la poussière qui s’y trouvent emprisonnée est le résidu de la soie qui a séché violemment, ce qui fragilise très rapidement votre tissu.
- suspendre un foulard en soie imprimé pour le séchage (toujours à plat sur une serviette blanche ou claire).
- faire sécher la soie en plein soleil ou près d’une source de chaleur (cheminée, radiateur).
- ranger votre lingerie encore humide dans un endroit fermé.
- éviter de placer votre linge en soie dans une boîte de rangement en plastique ou dans un sac en plastique.
- suspendre un linge en maille ou en tissage lâche. Il se rallongera irrémédiablement.

Le repassage

Le repassage est un passage obligé en ce qui concerne la soie.

Ce qu’il faut faire?

- repasser la soie encore humide, sur l’envers, sans vapeur. - ne pas appuyer votre fer sur les coutures.
- la soie supporte la chaleur mais elle déteste les excès d’un fer trop chaud. Elle se détériore à des températures dépassant 160°. Alors réglez votre fer a une température raisonnable et vous serez à l’abri de tout problème.

Ce qu’il faut éviter?

- repasser le vêtement encore humide avec de la vapeur. - faire sécher la soie près d’une source de chaleur ou directement au soleil.

Eu-égard à tout ce qui précède, les instructions suivantes de lavage par catégorie d’articles sont à observer:

Pour les linges de lit en soie:

Le lavage en machine ou à la main à une température d’environs 30 ° C avec utilisation de détergent doux, non-biologique spécialement conçu pour la soie est préconisé.

Pour les couettes ou les oreillers en soie:

Les couettes et oreillers en soie n’ont pas besoin d’un lavage spécial si vous les aérez régulièrement à chaque saison pour les garder frais. Et pour le faire, il vous suffira de sécher votre couette ou votre oreiller a la lumière pour quelques heures durant chaque saison de l’année. Cela permet également le nettoyage et le renouvellement des propriétés naturelles isolantes de la soie.

Pour les couvertures en soie:

Il faut opter simplement à un lavage à sec.

Pour les vêtements de nuit en soie:

Le lavage à la main à l’eau fraîche et le lavable en machine à 30°C avec un détergent de soie légère sont préconisés.

Pour les masques d’yeux en soie:

Le lavage à la main à l’eau fraîche et le lavable en machine à 30°C avec un détergent de soie légère suivi d’un séchage et d’un repassage doux à l'envers sont préconisés.